Journal d'un vide

Traduit du JAPONAIS par MATHILDE TAMAE-BOUHON

À propos

Un récit plein d'audace et de surprises sur la maternité et la place des femmes dans le monde du travail.
Puisqu'elle est la seule femme de son équipe, c'est Mme Shibata, une jeune trentenaire diplômée, qui hérite des tâches quotidiennes les plus ingrates. Faire le café, ranger la salle de réunion, laver les tasses sales de tous ses homologues masculins... Mais un jour, dans un accès de rébellion non prémédité, elle refuse. L'odeur d'un mégot se consumant au fond d'une énième tasse de café lui donne la nausée.

Du fait de sa grossesse, annonce-t-elle. Seule ombre au tableau : Mme Shibata n'est pas enceinte...

Une mécanique folle se met alors en marche tandis qu'une nouvelle vie s'offre à elle. Sa condition la protège désormais des heures supplémentaires, de la photocopieuse et de la machine à café. Elle peut enfin se reposer, suivre des cours d'aérobic prénatale, et même... assister à sa première échographie. Alors que son ventre grossit et que la frontière avec la réalité s'estompe, une question demeure : jusqu'où cette grossesse peut-elle aller ?




Ironique et intelligent... Pertinent et drôle... Parfaitement équilibré... À la fois simple et profond. The Japan Times


Rayons : Littérature > Romans & Nouvelles


  • Auteur(s)

    Emi Yagi

  • Traducteur

    MATHILDE TAMAE-BOUHON

  • Éditeur

    Robert Laffont

  • Distributeur

    Interforum

  • Date de parution

    02/02/2023

  • Collection

    Pavillons

  • EAN

    9782221257272

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    224 Pages

  • Longueur

    21.7 cm

  • Largeur

    13.8 cm

  • Épaisseur

    2.1 cm

  • Poids

    279 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Emi Yagi

  • Naissance : 1-1-1988
  • Age : 36 ans
  • Pays : Japon
  • Langue : Japonais

Emi Yagi est née en 1988 et vit à Tokyo. Elle est éditrice pour un magazine féminin au Japon. Journal d'un vide est son premier roman, pour lequel elle a remporté le prix Osamu Dazai, remis chaque année au meilleur premier roman japonais.

empty